Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Canard Mandarin
Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Canard Mandarin

Le canard mandarin fréquente les étangs, les petits lacs et les mares, toute étendue d'eau douce aussi modeste soit-elle pourvu, qu'elle se situe à proximité d'une forte densité d'arbres, d'arbustes et d'arbrisseaux d'essences les plus diverses dont certains surplombent la surface de l'eau.

Il est omnivore : En plus des graines et des fruits qu'il prélève sur la végétation forestière, il se nourrit d'insectes aquatiques et de petits poissons qu'il capture aux alentours et à l'intérieur des mares.

Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Canard Mandarin

 

 

A la fin du printemps, peu après la période de reproduction, les mâles mandarin, jusque là resplendissants, perdent leurs belles couleurs. C'est l'époque de la mue.Progressivement, ils se mettent à ressembler alors aux femelles et il devient difficile d'opérer la différenciation entre les deux sexes. Le mandarin est un canard de surface : il nage bien mais il ne plonge que très rarement et uniquement en cas de danger. Il se déplace également avec aisance sur la terre ferme et il ne lui déplaît pas de se percher à des hauteurs variables dans les arbres où il peut trouver abri et refuge en cas de nécessité.

 

 

D'autre part, le rapport entre l'envergure des ailes et son poids lui permet d'obtenir une très bonne navigabilité et d'être considéré comme un des meilleurs anatidés en ce qui concerne la qualité de vol. En bref, ce que l'on peut appeler un excellent canard 'tout-terrain'. Introduits en Angleterre vers les années 1830 comme canard d'ornement, de nombreux individus retrouvèrent l'état sauvage et essaimèrent dans les pays voisins.

* Pour en savoir plus :ICI

 
Retour à l'accueil