Le Centre de la France est riche en races d’oies. L’oie de Touraine possède la même origine que celles du Bourbonnais ou du Poitou. En Touraine la tradition d’élevage et de sélection des oies a été très présente et l'Oie de Touraine a été reconnue en 1909. Pendant de nombreux siècles, l'Oie fut la pièce de volaille la plus estimée et on la servait même, tel un mets rare et précieux, à la table des rois.

Parc du Château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine
Parc du Château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

L’oie de Touraine est blanche avec sur sa tête, légèrement busquée, une zone un peu plus foncée. Ses yeux sont gris bleuté et les palmes et le bec orange vif. Elle est assez massive (corps ramassé, croupe arrondie) mais reste de taille moyenne. Ses ailes ne se croisent pas. C’est une oie alerte mais non agressive. Les femelles sont très bonnes couveuses et les jars sont très bon pères.

Parc du Château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine
Parc du Château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

Le format de cette oie et sa chair délicate la rendent idéale comme oie à rôtir pour une consommation familiale. C’est aussi un bel animal apprécié en tant qu’oiseau d’agrément et d’ornement. Enfin, c’est un très bon gardien. De nombreuses traditions culinaires sont rattachées à l’Oie de Touraine qui était notamment servie à la Saint Martin (« l’oie de la Saint Martin »), aux vendanges ou aux battages (« l’oie des vendanges »)

Parc du Château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine
Parc du Château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine
Parc du Château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

Retour à l'accueil